Le temps des Fêtes est presque arrivé. Souvent, on est encore en novembre que je me fais déjà poser la fameuse question: « c’est quoi tu veux pour Noël? »

Je ne sais pas pour vous, mais parfois, j’ai affaire à des personnes très insistantes qui ne respectent pas mes choix. Lorsque je réponds que je ne veux rien, j’ai droit à des « ben là t’es ben plate, comment ça tu veux rien? » Je ne compte même plus les fois où j’ai dû m’efforcer de trouver une réponse sur le fly juste pour qu’on me laisse tranquille. 

Ce que je veux dire par « rien », c’est que mes besoins matériaux sont comblés. Lorsqu’il me manque quelque chose, je me l’achète. J'ai la chance de pouvoir le faire. Recevoir de nouveaux objets ne me procure aucune satisfaction et de toute façon, le plaisir que j'éprouve suite à mes achats est toujours éphémère. 

Il y a plein de trucs que je désire pour Noël, mais le problème, c’est qu’elles ne s’achètent pas. Étant militaire, je vis maintenant sur l'Île de Vancouver à 5093 km de distance de ma famille. J’aimerais être présente pour les soupers d'anniversaire de mes proches. Je m'ennuie de patiner dans le Vieux-Port de Montréal avec ma sœur et de nos soirées cinéma même si je m’endors toujours avant la fin du film. Incapable de les visiter, j’ai le cœur gros chaque fois que l’un de mes grands-parents se retrouve à l’hôpital. Je suis loin et la peur de ne pas être capable de leur dire au revoir m’habite constamment. J’aimerais tellement que leur santé soit meilleure afin qu’ils puissent assister à mon mariage au Mexique. Je suis triste que ma famille ne voie pas grandir mon garçon. Je voudrais qu’il puisse reconnaître le visage de ses grands-parents, de ses oncles, de ses tantes et cousin(e)s et aussi qu’il ait la chance se faire garder une fois de temps en temps pour donner un break à mon chum et moi. 

Ce dont j’ai besoin, ce sont des moments de qualité avec mon chum, ma famille et mon garçon. Je suis tannée d’être constamment pressée par le temps lorsque je suis en visite au Québec, de manquer d’énergie pour faire l’amour et d’avoir parfois de la difficulté à apprécier le moment présent avec mon fils tellement je suis stressée et fatiguée de ma semaine. 

Que désirez-vous pour Noël?

Plus de contenu