On a tous nos endroits fĂ©tiches, nos villes prĂ©fĂ©rĂ©es et nos petits coins de paradis oĂč l’on adore se retrouver. Quel bonheur de se promener, dĂ©couvrir les gens, les paysages, les cultures, la bouffe, l’architecture. J’adore la nature et les grands espaces, mais je suis avant tout une fille de villes
 de grandes villes ! Ma ville chouchou : MONTRÉAL, Ă©videmment, puisque c’est MA ville
 Mais vient, pas loin aprĂšs, une ville amĂ©ricaine oĂč je retrouve dans certains quartiers la mĂȘme vibe qu’ici : BOSTON.

On y va pour flĂąner, manger, magasiner, profiter du plein air et tout simplement parce que les gens y sont relax, sympathiques et accueillants. Je n’ai aucune idĂ©e du nombre de fois oĂč j’y suis allĂ©e et c’est certain que j’y retournerai. Que ce soit, en couple, avec les enfants ou en gang d’amis, c’est toujours parfait.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Boston.com (@boston) le

Mille et une choses à découvrir...

Pour une belle marche enrichissante historiquement, il y a Le Freedom Trail (« chemin de la LibertĂ© ») qui est Ă  faire au moins une fois. Il s’agit d’un circuit d'environ 4 kilomĂštres pour dĂ©couvrir les principaux monuments et haut lieux de la ville. Une ligne rouge peinte sur le trottoir fait en sorte qu’il est facile pour les touristes de suivre le parcours sans guide.

Boston est Ă©galement remplie de magnifiques musĂ©es, dont un que j’affectionne particuliĂšrement : le Isabella Stewart Gardner Museum. Cette splendide ville, aux quartiers tellement diffĂ©rents les uns des autres, offre aussi de surprenants espaces verts, oĂč il fait bon passer du temps.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Boston.com (@boston) le

J'ai particuliĂšrement apprĂ©ciĂ© le Boston Public Garden, Charles River, Fort Point Channel et Commonwealth Avenue Mall. Pour le shopping aussi, c’est le paradis. Rien ne vaut un aprĂšs-midi Ă  dĂ©ambuler et faire du lĂšche-vitrines sur Newbury Street. 

Il y a Ă©galement plusieurs classiques plus connus, comme l’impressionnante Boston Public Library, le Fenway Park (stade de baseball des Red Sox), le Bunker Hill Monument, la trĂšs renommĂ©e Harvard University et son immense terrain qui est en fait un quartier en lui-mĂȘme.

Et que dire de l’aquarium!? Je l’avoue, j’ai un petit quelque chose avec les aquariums
 Chaque fois que je voyage, dĂšs que je me retrouve dans une ville oĂč il y en a un, c’est une visite assurĂ©e. J’en ai donc visitĂ© plusieurs un peu partout et celui de Boston est tout simplement MAGNIFIQUE!!! 


 et à manger

On ne peut Ă©videmment pas parler de Boston sans parler de bouffe.  Il y a tellllllement de bons restos que mon copain et moi avons dĂ©jĂ  (plus d’une fois) soupĂ© Ă  deux endroits diffĂ©rents, la mĂȘme soirĂ©e, question de maximiser le weekend, t’sais!

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Boston.com (@boston) le

Donc, si jamais vous envisagez une escapade, je vous recommande fortement d’aller manger Ă  une des adresses suivantes: The Butcher Shop, Craigie on Main, Ostra et Neptune Oyster (ce restaurant n'accepte pas les rĂ©servations et vous ferez assurĂ©ment la file pour entrer, mais Ă  l’intĂ©rieur du minuscule local vitrĂ© vous attend une impressionnante sĂ©lection d'huĂźtres et de fruits de mer ainsi qu’une carte des vins exceptionnelle, le tout dans une ambiance sans aucune prĂ©tention).

Je me dois aussi de mentionner le Gracenote Coffee, un adorable petit endroit oĂč l’on sert clairement un des meilleurs cafĂ©s de Boston. ET finalement, un absolute must pour ceux et celles qui ont la dent sucrĂ©e : Mike’s Pastry, oĂč l’on trouve, sans hĂ©sitation, les meilleurs cannoli que j’ai eu la chance de dĂ©guster.

En conclusion...

J’aime tellement cette ville que c’est un peu comme vivre un amour Ă  distance. J’y pense souvent et chaque fois, ça me fait sourire. J’en parle avec passion et quand j’ai la chance de la voir, j’en profite au maximum, je me rĂ©jouis de retrouver ce que j’aime et je prends rĂ©ellement plaisir Ă  en dĂ©couvrir de nouvelles facettes. Puis, chaque fois que je la quitte, je ressens le mĂȘme vide, comme une mini peine d’amour
 

Mais comme dans toutes les relations, il n’y a rien de parfait. Boston, je t’aime d’amour malgrĂ© ton GROS dĂ©faut
 les Bruins, ton Ă©quipe de hockey (hihi)!

Avez-vous déjà visité Boston?

Plus de contenu