Ode aux albums photo: mes souvenirs précieux en images

Crédit photo: Christian Wiediger/Unsplash

J’ai changé de cellulaire l’autre jour et lorsque la jeune et sympathique vendeuse m’a demandé si je voulais transférer l’ensemble de mes photos du vieux au nouveau téléphone, j’ai répondu : « Mais non merci!!!!  Je les ai justement toutes fait développer! » 

Elle m’a regardé comme si j'arrivais de 2001 et que je venais de demander de faxer un document. On a bien ri! Cela dit, dans les jours suivants, j’ai sondé mon entourage à savoir quelle quantité d’albums photos PHYSIQUES ils possédaient et… apparemment, beaucoup moins que moi. 

J’ADORE les albums photo et les livres souvenirs pour enfants. Je peux y passer des heures, et ce même si le lavage s’accumule et que le bain est cerné. Je trouve aussi toujours du temps, chaque deux semaines, pour faire développer mes photos à la pharmacie du coin, en double toujours, pour en offrir à la famille (ils ne les font jamais développer sinon). Dans cette même discussion que j'ai eue avec mon entourage, je me suis fait demandé: mais pourquoi les albums photo?

 

Maude Chevanelle

 

Parce que ça me fait un bien fou et je les chéris profondément. S’il y avait un feu chez moi, je crois que je serais celle qui sort en courant les enfants sous un bras et les albums photos sous l’autre! 

Blague à part…  Les enfants veulent souvent les regarder et, personnellement, j’adore ces moments.  Ça nous fait du bien aussi, mon chum et moi. Quand les nuits sont courtes, les moments d’amoureux plus rares ou que je trouve la vie monotone, je regarde mes photos et je me dis que, finalement, on fait beaucoup de choses en famille et en amoureux. 

Au fil du temps, les escapades et les longs week-ends d'amoureux, les fous rires en sortie familiale… Je les oublie souvent. Quand je regarde mes photos, je me dis que ma vie est bien remplie. 

Étonnement, je m’en sers souvent aussi, dans le quotidien...

Je n’ai pas envie de ne jamais avoir de photos sous la main quand les enfants en ont besoin d'une pour DEMAIN à l’école. Je n’ai pas non plus envie de devoir toujours sortir mon cellulaire pour leur montrer une photo d’eux à tel ou tel âge et je n’ai surtout pas envie que mon album de photos familial s’appelle Facebook.

 

 

Dans notre budget parfois serré, on essaie aussi de trouver quelques sous pour engager des photographes professionnels. Le Québec a de fabuleux photographes, faciles à trouver via les réseaux sociaux. Ils ont un talent que je n’ai pas et me permettent de conserver des images précieuses… Des moments précieux.

 

Mes cocos par Jeremy Dumon

 

C’est finalement peut-être un peu "kitsch", mais quand j’y pense, j’ai l’impression de laisser une trace de notre petite histoire familiale. J’espère que mes enfants les regarderont plus tard, les montreront à leurs propres enfants pour rire de mes cheveux et de mes habits « à la mode ». Ça témoignera alors de tout ce que notre vie aura été: belle et remplie de souvenirs.

 

Et vous? Quelle forme prennent vos souvenirs? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES