Ce que mes enfants m'ont appris pendant le confinement

Crédit photo: Pexels

Je suis une maman hyper organisée; la routine, j'adore ça! Je me lève tôt, je dépose mes enfants à l'autobus et ma fille chez sa gardienne, je rentre à la maison, je fais du sport puis il est 9h et je commence à travailler. Et là, un certain jeudi soir, on nous a annoncé que tout ça n'était plus possible pour un temps indéterminé (c'est surtout ça qui tracasse, d'ailleurs) et que la routine devait changer. Alors nous l'avons changée... parce que oui, même si j'aime la routine, je m'adapte rapidement aux changements. Notre nouvelle routine: nous sommes tous les 5 à la maison, je ne peux plus travailler et papa fait du télétravail.

 

Pendant les premiers jours du confinement, j'étais constamment sur mon cellulaire et branchée aux nouvelles pour me tenir informée; je n'étais pas très disponible. Je pensais à ma famille en France qui était confinée, elle aussi. Au début, j'ai crié, j'ai pleuré (mais comme dit mon fils, je pleure « pour rien »), je me suis sentie étouffée et j'ai réalisé qu'avec trois enfants en bas âge, travailler était un vrai calvaire (comme l'exprime d'ailleurs très bien une autre collaboratrice). Aussi, ma fille de 15 mois a décidé qu'elle ne voulait plus s'endormir seule (conséquence d'une routine chamboulée, probablement) et mes deux gars n'apprécient pas vraiment le concept de l'école à la maison (peut-on vraiment les blâmer?).

 

Puis, finalement, on s'est adaptés et on a trouvé une petite routine qui nous convient... la majorité du temps. On arrive à faire des devoirs un jour sur deux, en général, mais j'avoue qu'aujourd'hui j'ai envie de tout effacer ce que j'ai écrit parce que mon fils a décidé de tout refuser. À part ça, on jardine, on cuisine, on danse, on FaceTime; ma routine est bouleversée, mais moi, je suis soulagée. Si j’avais su à quel point ce confinement me ferait du bien, je ne l’aurais pas cru. Oui, les enfants se lèvent entre 5h30 et 6h le matin et ils demandent beaucoup d'énergie en tout temps, mais je fais du sport avec eux 6 jours sur 7, je n'ai jamais autant cuisiné de ma vie et je parle à ma famille tous les jours.

 

Évidemment, j'aimerais mieux que la vie soit comme avant et je sais que j'ai de la chance dans mon petit confinement à moi. D'ailleurs, j'admire toutes les personnes qui travaillent présentement dans les domaines essentiels. Je tenais aussi à remercier mes enfants qui m'ont appris qu'ensemble, on pouvait s'adapter à tout. 

 

Vous avez une histoire à partager? Écrivez-nous au info@tplmag.com

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES