Pour vous expliquer comment ma dernière petite puce m’a permis de me réconcilier avec « l’accouchement », je dois vous parler un peu de moi et de mes expériences précédentes. J’ai 4 enfants, mais je n’aime pas particulièrement être enceinte. En fait, je déteste être enceinte. Je me sens vraiment moche du début à la fin. Je ne rayonne pas au troisième trimestre, loin de la. Ceci étant dit, j’ai quand même vécu 4 grossesses, donc on peut dire que c’était tolérable. Pour moi, l’accouchement c’était un peu une délivrance.

On dit souvent que chaque grossesse est différente, et c’est vrai aussi pour l’accouchement! Les miens ont été complètement différents.

Crédit:Crédits: Vidal Balielo Jr./Pexels

 

Le premier

Je le qualifierais de « standard ». Quelques heures de travail SANS péridurale suivies de quelques heures de travail AVEC péridurale. Quelques minutes de poussées. Pouf! Bébé est là. Je récupère bien. Bébé va bien. Tout est beau.

 

Le deuxième

Je le décrirais comme étant inquiétant. Mon travail commence trop tôt. J’habite loin de l’hôpital. Papa travaille de nuit. Ma famille est loin et j’ai bébé #1 avec moi. Les 2 derniers mois, je suis terrorisée à l’idée d’accoucher seule chez moi. Finalement, bébé et moi, on arrive tout juste à terme.

Crédit:Crédits : Jonathan Borba/Pexels

Au début, les contactions vont bon train et sont gérables. Soudainement, je fais un décollement placentaire. Bébé va bien, mais je perds de bonnes quantités de sang et les contractions sont atroces. Je n’en peux plus, je demande la péridurale. Soulagement! Je me relaxe enfin et je suis prête à pousser. Bébé #2 sort sans trop d’effort et va bien.

La récupération est plus difficile cette fois. Je fais de l’anémie et je suis épuisée. Je finis par remonter la pente. Bien qu’on veule un autre enfant, j’appréhende de plus en plus de donner naissance dans de telles circonstances, mais j’ai confiance en la vie.

Ce fut deux expériences bien différentes. Je croyais qu’elles m’avaient bien préparée pour le troisième. Le problème, c’est que je n’avais pas envisagé que ça pouvait être encore bien différent des deux premiers accouchements...

(Je vous raconte la suite bientôt, dans la 2e partie de ce texte.)

Avez-vous eu des accouchements différents ou assez similaires?

Plus de contenu