L’anxiété est très commune chez les enfants. Elle peut se manifester de plusieurs manières; difficulté pour dormir, manque d’appétit, peurs, crises de pleurs, etc. Dans ma tribu, on connaît ça. Sur trois filles, deux sont anxieuses. Je ne peux pas encore me prononcer pour ma dernière, car elle est trop jeune. Avec l’école qui a recommencé, il vaut mieux s’armer de bons outils pour aider son enfant anxieux. Permettez-moi de vous présenter les trucs que j’utilise pour gérer les crises de ma progéniture et qui s'avèrent utiles.

 

1- Dédramatiser sans minimiser

Il est souhaitable de dédramatiser ce que notre jeune vit, mais sans pour autant le minimiser. Si j’ai appris quelque chose en gestion d’anxiété, c’est bien de ne pas montrer mes inquiétudes, car ça ne fera qu’alimenter la crise.  Une belle façon de dédramatiser, c’est de lire un livre sur le sujet afin que l’enfant ne se sente pas seul dans sa réalité. À ce sujet; il y a le super livre Incroyable moi maîtrise son anxiété.

 

2-Accepter les émotions de son enfant

Crédit:Crédit: GIPHY

Beaucoup de gens disent que l’anxiété, c’est dans la tête! Non! Ce n’est pas juste dans la tête et dire ça, c’est de mettre toute la faute sur la personne anxieuse. C’est plus que ça. De là, le sentiment d’impuissance que ressentent les personnes qui en souffrent. Accepter les émotions de son enfant, c’est de l’accueillir comme il est.

 

3-Rassurer son enfant

Crédit:Crédit: GIPHY

Tout dépendant de votre jeune; choisissez une méthode qui fonctionne pour lui. Il faudra peut-être y aller par essai-erreur. Chez nous, les câlins et les techniques de respiration ont pour effet de désamorcer les crises. Mais il y a d'autres façons d'y parvenir; parler, chanter, caresser son animal domestique, etc.

 

4-Aviser l’enfant lorsqu’il va y avoir des changements

Crédit:Crédit: GIPHY

Pour mes enfants, et pour moi aussi, avoir une routine est sécurisant, car ça donne une impression de contrôle. Le sentiment d’angoisse donne l’impression de perte de contrôle. Il est donc très aidant d'avertir en avance son jeune lorsqu’il y aura un changement dans sa routine afin de diminuer le plus possible l’anxiété.

 

5-Utiliser la magie

Parmi les causes de l’angoisse de mes filles, il y avait la peur des monstres. Vous savez, ces fameux monstres qui se cachent en dessous du lit ou dans le placard? J’avais concocté une fabuleuse potion magique anti-monstres.

Vous prenez une vielle bouteille push push, vous y mettez de l'eau, vous y collez l'image de la source de la peur de votre enfant et vous dessinez un gros X sur l'image. Cette bouteille m’avait épargné des nuits blanches lors des terreurs nocturnes de mes enfants. Remarquez que vous pouvez aussi faire un push push pour d’autres peurs (sorcières, araignées, loups, etc.) Malheureusement, cette technique perd son efficacité à mesure que l'enfant grandit. 

Faites-vous confiance comme parent. Vous êtes les mieux placés pour aider votre petit humain. Et si certains comportements de votre enfant vous inquiètent, n'hésitez pas à en parler à leur médecin qui pourra vous rassurer ou vous référer aux ressources adéquates. 

Quels sont vos trucs pour aider votre enfant anxieux?

Plus de contenu