Attention : ce texte ne contient AUCUN drame, que du beau!

Je suis séparée depuis quelques mois. J’ai invité un ami à faire des activités familiales pour changer le mal de place. La première sortie a été un fiasco! Nos enfants avaient oublié leur cerveau à la maison. Vous pouvez lire la première expérience ici. Eh bien, nous avons récidivé le week-end passé.

Nous sommes allés au Mont-Tremblant admirer les couleurs et faire de l’exploration dans la montagne! C’était ma-gni-fique! Cette fois-ci, c’est moi qui étais over excitée. Depuis le temps que je rêve d’aller voir les couleurs! Ma plus grande m’a même passé le message: « Maman, si tu as envie de pipi, je crois que c’est parce que tu es trop excitée! »

Nous sommes arrivés à destination après 2h30 de route qui se sont déroulées, ma foi, très bien! Les enfants ont réussi à faire un bon bout de chemin avant de ressentir les haut-le-cœur des routes montagneuses. Évidemment, le fidèle « on arrive-tu bientôt » était au poste, mais l'important était que nous soyons tous en forme en entrant dans le petit village de Mont-Tremblant. 

Je n’ai pas perdu de vu aucun des enfants! Ils ont pu lâcher leur fou à la montagne. Nous avons escaladé des rochers, grimpé à quelques arbres, couru dans les feuilles. Nous avons suivi le ruisseau à travers les arbres habillés de couleurs plus vives que jamais. Nous avons même trempé nos orteils dans l’eau claire qui ruisselle à travers la montagne.

Crédit:Ma fille dans un élan de "vive l'automne"
Crédit Photo : Amélie Sylvestre

J’ai été étonnée de la facilité d’adaptation des enfants face aux mesures sanitaires contre le virus de la Covid-19. Ils ont porté leur masque en tout temps, comme les adultes, dans tous les endroits fermés et même dans les rues. Une fois habitués, ils le gardent aisément sur leur petit nez. Je n’ai même pas eu besoin d’attacher leurs mains derrière leurs dos afin qu’ils ne touchent à rien d’inutile (vous comprendrez ici que c’est une façon de parler)!

J’ai osé pousser ma luck; j’ai réservé une chambre pour dormir sur place. La route étant trop longue et prioritaire aux chevreuils à la tombée de la nuit. J’ai été touchée par les gentilles attentions des gens envers une famille de 5 personnes. Déjà, à la réception de l’hôtel, on nous a préparé une suite plutôt qu’une chambre régulière. 

Nous avons pu profiter d’une belle soirée au restaurant à boire des shooters de lait au bar et danser un petit peu sur des airs de jazz. Par 3 fois, on m'a félicitée pour ma belle famille et pour la bonne humeur qui émanait de notre petit groupe. J’étais fière comme un paon.

Crédit:Crédit Giphy.com

C’était une belle expérience et je crois que chacun de nous y a trouvé son petit plaisir. Maintenant, nous resterons sagement à la maison pendant le confinement de 28 jours annoncé par le gouvernement Legault.  En espérant que, bientôt, nous pourrons organiser un 3e round.

Cette sortie familiale est survenue avant les récentes annonces du gouvernement et de la Santé publique du Québec concernant les nouvelles mesures de confinement partiel.

Merci de faire preuve de respect dans vos commentaires. Tout commentaire irrespectueux sera effacé sans préavis.

Plus de contenu