Chaque année, mon plaisir des Fêtes est de vagabonder à travers les petites maisonnettes décorées, les lumières enchanteresses et les artisans passionnés. Les marchés de Noël, c’est ma tradition à moi. Je les ai visités à travers les grandes villes et les petits villages; Montréal, Terrebonne, Québec, Longueuil, Lanaudière, Baie-St-Paul. J’ai voyagé expressément pour m’imprégner de cette magie des Fêtes; Boston, New York, Paris et j’en passe.

Crédit:Arthur Edelman / Unsplash

Ma plus grande déception cette année par rapport à ce Noël spécial COVID était de ne pas pouvoir visiter ces artisans locaux que j’aime tant découvrir. Mais voilà que mardi dernier, le gouvernement du Québec a donné le «GO» pour l’ouverture des marchés de Noël, à l'intérieur comme à l'extérieur. Une nouvelle qui me réchauffe le cœur en ces temps de pandémie, spécialement pour nos boutiques locales qui ont besoin de cela pour survivre encore un moment.

Je suis consciente que la magie sera différente. Les masques, la distanciation sociale, les mesures sanitaires exceptionnelles feront partie du jeu. Pour les enfants, la magie va en prendre un coup. Il n’y aura pas d’espaces jeux, pas de feux pour se réchauffer les petites mains et surtout, pas de père Noël, selon l’annonce dans La Presse, afin d'éviter tout attroupement.

Certains marchés locaux auront lieu comme à l’habitude (ou presque). Celui de la ville de L’assomption, entre autres, aura lieu comme prévu. La magnifique tradition du marché de Noël de Longueuil se poursuivra de façon virtuelle. Quant au superbe marché de Noël allemand du Vieux-Québec, il sera annulé cette année, malheureusement.

Malgré tout ça, la magie du temps des Fêtes prend forme à plusieurs endroits au Québec. Le marché Jean-Talon profite de cette année particulière où les gens ont besoin de se réchauffer le cœur et de se sucrer le bec pour lancer une nouvelle tradition. Je l’attends avec impatience.

Finalement, nous arriverons à y trouver un peu de chaleur, de lumières et de vin chaud! Continuons d’encourager nos artisans québécois, ils ont grandement besoin de nous en ce temps des Fêtes 2020. 

Plus de contenu