Ahhhh Noël! Cette fête de l’amour, du partage, du bonheur, de la joie, de l’abondance et des réunions familiales (sauf cette année, je sais!), mais aussi de la solitude, de la déception, de la difficulté à avoir un repas décent et du stress financier. J’adore les festivités du dernier mois de l’année. Par contre, j’ai toujours un malaise en même temps. Pourquoi? En fait, je ne comprends pas pourquoi nous nous imposons le stress des cadeaux, de la surabondance.

Les cadeaux apportent un stress pour plusieurs : au niveau financier et on peut davantage le comprendre en cette année de pandémie, mais aussi le stress du quoi acheter. Selon moi, c’est un stress inutile qui ne devrait pas exister. Dans ma tête, il y a un non-sens : d’un côté il y a des familles où la montagne de cadeaux dépasse la hauteur du sapin et de l’autre côté, il y a les familles qui se demandent ce qu’ils pourront donner à manger à leurs enfants. C’est une triste réalité.

Je comprends que les cadeaux font partie d’une tradition de longue date et c’est vrai que c’est très beau de voir un enfant émerveillé devant toute la magie que peut apporter cette fête tant attendue. Cependant, je suis d’avis qu’on pourrait réduire nos attentes. Après tout, de quoi nous ou notre enfant se souviendra au final? Il se souviendra des moments : cette tradition de fabrication de biscuits pour le père Noël, la journée en pyjama à écouter des films, ce bonhomme de neige construit en famille. Oui, un cadeau fait toujours plaisir, mais pouvons-nous réduire le nombre, offrir une expérience qui créera un souvenir, offrir un présent fabriqué avec amour de nos propres mains et juste être présents pour nos enfants et notre famille? De plus, pourquoi ne pas profiter de ce temps des fêtes pour apprendre à nos enfants que toutes les familles n’ont pas la même réalité en offrant des denrées, en gâtant une famille défavorisée, en offrant quelques heures de bénévolat?

Noël est donc pour moi une fête de rassemblements familiaux (oui, sauf cette année), d’amour, de partage plutôt qu’une fête de consommation.

Que signifie Noël pour vous?

Page d'accueil