Depuis le début de la pandémie, on nous parle des règles sanitaires à suivre et des règles gouvernementales émises. Tous les Québécois suivent les conférences de presse aussi assidûment que la messe du dimanche dans les années 1900. Le Premier ministre et ses acolytes nous donnent les règles à suivre et puis ensuite, chacun est appelé à user de son bon jugement. Il y a toujours des petites exceptions ici et là, mais le but principal est que tous soient en sécurité.

Mon but en écrivant ce texte n’est surtout pas de partir un débat. Tout le monde a sa petite réalité et ses propres croyances face à la Covid-19. Et je n’ai pas besoin de chercher bien longtemps pour voir que le sujet est très délicat et qu’il divise la population. Je ne suis pas non plus une donneuse de leçons. Je n’ai pas la science infuse, et je ne suis pas mieux que quiconque. Je dis simplement que pour ma part, je fais de mon mieux pour respecter les règles sanitaires et surtout, pour garder ma petite famille en sécurité. Et c’est justement de ça que je veux parler, de ma petite famille.

Ici, je n’ai pas vu ma famille à Noël. Non. J’ai fêté en FaceTime avec eux. Mes parents ont parcouru près de 600km la veille de Noël pour venir me porter les cadeaux de mes trois enfants. Ils sont restés à l’extérieur de la maison et ils sont repartis la journée même. Ils ont regardé leur petit-fils, mon petit garçon de 1 mois, à deux mètres de distance. Eh oui, un nouveau petit bébé tout neuf qu’ils n’ont pas pu prendre dans leur bras et bercer. Pourtant, mes parents sont confinés, ils respectent les règles sanitaires et j’ai 100% confiance en eux et leur bon jugement. Malgré tout, nous ne nous sommes pas mis à risque. Pourquoi? Pour plein de raison. Mais surtout parce que j’ai eu l’influenza en janvier 2020 et je n’étais pas capable de m’occuper de mes deux enfants. Je n’imagine pas si j’avais en plus eu un bébé de 7 semaines à allaiter la nuit! Donc, je veux me tenir loin de la Covid-19.

Ceci étant dit, si je fais tous ces efforts pour rester en sécurité, j’aimerais que les gens autour de moi respectent nos décisions de famille. Je n’en veux pas à ceux qui ont fêté avec leur famille ou à ceux qui ne croient pas en la Covid-19. Je vous l’ai dit: je ne juge pas et je ne suis pas une donneuse de leçon. Mon but n’est pas de partir un débat non plus. Seulement de vous aviser que si vous m’apercevez au loin avec mes minis, merci de respecter le 2 mètres.

Et dans quelques mois, lorsque tout ça sera derrière nous, si vous m’apercevez au loin avec mes minis, merci de venir nous faire un gros câlin. Parce qu’au final, tout le monde en aura grandement besoin quand ces nombreux mois de distanciation seront derrière nous.

NDLR: Les opinions émises dans cet article sont celles de son autrice et ne reflètent pas nécessairement les opinions de TPL Moms. Merci de respecter les consignes sanitaires à la lettre afin d'épargner les populations les plus vulnérables et d'aider à combattre la pandémie de Covid-19.

Plus de contenu