Des fantasmes de grossesse et d’accouchement par le gland

Crédit photo: Evelyne Lessard Des fantasmes de grossesse et d’accouchement par le gland

Avant même de tomber enceinte, je savais que mon chéri me trouverait belle et émoustillante, peu importe le nombre de kilos de crème glacée aux pacanes que je mangerais. Il a toujours parlé avec admiration du corps des femmes portant un bébé dans leur ventre.

Je ne m’étais pas trompée : il accueillait les changements de mon corps avec joie et excitation.

Crédit : Anne Genest

Des inconnus aux propositions plus que douteuses

Ce à quoi je ne m’attendais pas, c’était d’exciter d’autres mecs que mon chéri. Des mecs que je ne connaissais pas, qui me proposaient des aventures sexuelles avec eux, parce qu’ils étaient attirés par les femmes qui se nourrissaient de biscuits soda le matin et dont le nombril poppait au bout de cinq mois de grossesse.

J’ai aussi reçu un message Facebook d’une femme qui se permettait de jouer les entremetteuses pour un ami : « Allô Mélodie, j’ai un ami qui tripe sur les femmes enceintes. Est-ce que tu offrirais tes services pour cet ami? Il est très aimable et beau en passant. » Après lui avoir dit que je trouvais son message offensant, elle s’est dite désolée. Je ne suis pas reconnue pour être subtile ; si j’avais voulu batifoler avec d’autres pendant mes grossesses, j’aurais trouvé un moyen de le faire savoir.

Maïeusophilie ou le fétichisme de la femme enceinte

Le fétichisme se rapportant à la grossesse n’est pas si rare, et il serait plus fréquent chez les hommes qui ont vu leur maman enceinte ou allaitant, alors qu’ils avaient entre un an et demi et cinq ans. Parfois, il n’est pas nécessaire d’être en présence d’une femme enceinte pour que les hommes trouvant la grossesse érotique soient bandés : un ventre arrondi ou des jeux de rôles, par exemple sur un possible engrossement, peuvent suffire.
 

Crédit : Lyric

Grossesses masculines et accouchements par le gland

D’autres hommes sont excités par la grossesse des hommes, écartant toute présence féminine dans leurs fantasmes.  Ils imaginent que les bébés pourraient sortir par césarienne, par les fesses ou le gland. Une communauté de 5 500 hommes se réjouissant de toute grossesse masculine est de plus en plus présente sur le web sur Mpreg Central.

Lyric, l’administrateur du site et expert en Photoshop de faux bedons ronds, indique qu’il est guidé par une envie d’égalité. Il a envie de vivre ce que seules les femmes ont la chance de vivre. Dans les entrevues qu’il donne, il semble ne pas comprendre du tout qu’être enceinte n’est pas qu’avoir un joli ventre à montrer et à caresser en écoutant un épisode de The Bachelor. Il dit qu'il veut ressentir le lien intime entre une génitrice et son bébé, mais il admet que peu d’hommes dans la communauté aiment imaginer ce qui suit la naissance.

Son fantasme est d’un romantisme stéréotypé, car s’il voulait vraiment vivre exactement la même chose que toutes les femmes enceintes, il pourrait tenter de lacer ses bottes d’hiver avec un faux ventre de trente livres, manger suffisamment pour avoir mal au coeur et des brûlures d’estomac, avaler des litres d’eau pour avoir des rendez-vous avec la cuvette toutes les dix minutes la nuit. Tout le monde peut fantasmer sur ce qu’il veut (moi, j’aimerais bien que mon mec bave en me voyant déguiser en licorne), mais il est inutile de faire semblant qu’une fantaisie est mue par une idée d’équité et de politique progressive.

Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des inconnus qui semblaient être excités par votre grossesse ou votre allaitement?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES