Un échange de cadeaux familial équitable

Crédit photo: jill111/Pixabay Un échange de cadeaux familial équitable
Dans ma famille, on a décidé de changer notre méthode d'échange de cadeaux cette année.

Longtemps, il n’y a eu que les deux enfants de mon frère rassemblés autour de notre sapin pour représenter la tranche d’âge des prépubères. On se faisait un échange entre adultes et TOUT le monde achetait un (ou deux) cadeau à chacun des enfants de mon frère.

Or, on a eu droit à un boom démographique dans ma famille. J’en suis en partie la responsable : j’ai eu 3 enfants en moins de 18 mois, et mon second frère est venu me porter main forte, son premier garçon aura 1 an à Noël et ils en attendent un autre pour février. Bref notre famille est passée de deux à six, bientôt sept enfants en moins de 2 ans.

J’ai vite réalisé que je préfère offrir des tonnes des cadeaux aux autres enfants, plutôt que d’en recevoir une tonne, car quand c’est moi qui offre, je n’ai pas à tout ranger dans mes armoires déjà débordantes de jouets.


Mon garde-robe d'articles ménagers est rendu un bordel de bébelles depuis que j'ai des enfants!
Crédit : Charlène Blais

De plus, avec notre ancien système, c’est-à-dire où chaque couple d’adultes donne un cadeau à chaque enfant, je me sens un peu mal. C’est moi qui ai le plus d’enfants, mais c’est moi qui ai à en offrir le moins (je n’ai que trois cadeaux à acheter, alors que mon frère qui n’a qu’un seul enfant doit en acheter pour ses cinq neveux et nièces).

J’ai également une petite pensée pour mes parents qui ont vu leur rôle de grands-parents multiplié à la vitesse grand V, mais dont le régime de retraite diminue avec l’âge. Je ne voulais pas que ma mère ait à acheter des tonnes de cadeaux pour ses petits-enfants. Outre les sous que ça représente, c’est intense de lui demander de trouver des idées et de déployer l’effort pour gâter tout le monde également.

J’ai proposé deux options à ma famille. La première, que j’ai nommée la proportionnelle inverse, et la seconde, que j’ai appelée l’équilibre!

L'option proportionnelle inverse consiste à offrir un cadeau au même nombre d’enfants que nous avons. Dans mon cas, j’ai trois enfants, j’aurais donc à offrir un cadeau à trois de mes neveux et nièces (donc l’ensemble des autres enfants de la famille). Dans mon cas, ça ressemblait à notre système de départ, mais pour mon frère qui n’a qu’un enfant, il aurait pigé le nom d’un seul enfant. Cependant, avec cette solution, nous ne réglions pas le cas de mes parents. C’était difficile de les inclure dans ce système, alors nous avons retenu la solution « d’équilibre ».

Dans cette seconde option, chaque couple met la même somme d’argent dans le « pot » (dans notre cas, nous avons fixé à 75 $ la contribution par couple, nous sommes quatre couples, incluant mes parents), puis nous divisons la somme totale par le nombre d’enfants, donc 50 $ par enfant (75 $ x 4 couples divisés par 6 enfants). Par la suite, nous avons effectué une pige pour répartir l’achat des cadeaux entre adultes, ainsi nous n’avons qu’un ou deux cadeaux à acheter, dont la valeur est prédéterminée.

Cette solution fait vraiment mon bonheur, car premièrement, chaque enfant ne recevra qu’un seul cadeau plutôt que l’orgie de cadeaux des années passées. Puis, c’est une solution d’équité pour l’ensemble des enfants, mais également des adultes.

Quelle est votre recette parfaite pour votre échange de cadeaux?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES