Je vous ai fait part, il y a quelques mois, de notre expérience (pas plate) avec les couches plates. Depuis maintenant presque 2 mois, nous avons aussi fait le saut vers des couvre-couches en laine. En fait, nous nous sommes procuré un couvre-couche en laine de mérinos de chez Am et Co. Nous avons fait l’acquisition du modèle de base, mais il existe aussi des modèles plus longs : des pantalons et des shorts.

Ce qu'il faut savoir...

Les items en laine sont assez dispendieux et il faut les entretenir soigneusement. Lorsque le tissu est en interlock, il est possible de le laver à la machine au cycle délicat et à l’eau froide. Lorsque la laine est en tricot ou est tricotée, c’est plutôt un lavage à la main qu’il faut réaliser.

Lorsqu’on utilise un couvre-couche en laine, il faut d’abord le lanoliser avant de l’enfiler à bébé. Qu’est-ce que c’est lanoliser? C’est l’action d’appliquer de la lanoline (extrait naturel de la laine de mouton) sur le couvre-couche pour en augmenter l’imperméabilité. Une fois que tout est sec, on utilise le couvre-couche sur des couches plates ou des couches moulées. Pas de fuites, pas de marques d’élastiques trop serrés, pas trop chaud ni trop froid. C’est presque magique.

Mon expérience

Après avoir reçu la précieuse commande, j’ai fait la première lanolisation en manipulant la lanoline comme si c’était un produit radioactif : j’étais tellement stressée de manquer mon coup! Pourtant, je m’étais bien préparée et j’avais regardé quelques vidéos explicatives disponibles sur différents sites de vente de couvre-couches en laine. Après coup, je me trouvais bien ridicule; ce n’est vraiment pas quelque chose de compliqué ni de très scientifique.

Je l’avoue, moi amoureux et moi étions quand même septiques quant à la réussite d’une nuit sans fuites. Après une seule nuit, on était toutefois assez convaincus. Un point positif majeur des couvre-couches en laine, c’est qu’il est possible de les réutiliser nuit après nuit, sans les laver, en autant que l’odeur d’urine ne reste pas une fois sec et qu’il n’y a pas de débordement de selles. Notre couvre-couche est doux, extensible et Minilove semble très confortable lorsqu'il le porte.

Pour pouvoir avoir un bon roulement (surtout quand il faut le laver/sécher), on envisage de faire l’acquisition d’un deuxième couvre-couche. On souhaite en dénicher un usagé ou bien en fabriquer un avec de la laine recyclée. On considère vraiment que les couvre-couches en laine sont une belle découverte pour nous et, surtout, un ajout pratique à notre lot de couches lavables.

Quelle est votre expérience avec les couvre-couches en laine?

Plus de contenu